Institut National de la Météorologie
  Usage - Plan du site - Contact  

Recherche & Développement / Prévisions mensuelles et saisonnières


Recherche & Développement
Présentation
ALADIN : Prévision numérique à courte échéance
Prévisions mensuelles et saisonnières
Emagpot
Microzonation

PROJET DE PREVISIONS MENSUELLES
ET SAISONNIERES EN TUNISIE

Genèse du Projet
La participation de la Tunisie au projet ELMASIFA, du programme européen de recherches AVICENNE, a constitué la première activité nationale en matière de prévisions mensuelles et saisonnières des précipitations. Ce Projet, exécuté durant la période de juillet 1994 à décembre 1997, a regroupé les trois pays maghrébins (Algérie, Maroc et Tunisie) ainsi que la France, représentés par leurs institutions météorologiques nationales. Il a permis à l'INM d'asseoir les premières bases de la prévision mensuelle et saisonnière des précipitations en Tunisie. Il était nécessaire de fructifier et de valoriser les acquis de ce projet.

Par ailleurs, les aléas climatiques vécus par la Tunisie durant les dernières années ont mis en exergue l’importance d’une prévision, même qualitative, de la tendance pluviométrique aux échelles mensuelles et saisonnières.

Tenant compte de ces considérations, l’INM a mis au point un Projet de développement de la prévision mensuelle et saisonnière des précipitations en Tunisie. Ce projet se base notamment sur une collaboration avec Météo-France.

Objectif
L’objectif escompté par ce projet est de développer et d’améliorer la fiabilité des prévisions mensuelles et saisonnières du caractère pluviométrique des principales régions de la Tunisie, en vue de leur utilisation de manière plus effective par les décideurs publics des secteurs d’activités économiques les plus concernés, comme l’agriculture et les ressources en eau.

Partenaires
Au niveau national :
    L'Ecole Nationale des Ingénieurs de Tunis (ENIT), éventuellement d'autres partenaires universitaires,
    Le Ministère de l'Agriculture, de l'Environnement et des Ressources hydriques en tant qu’utilisateur.

Au niveau international :
    Le Centre National de Recherche Météorologique (CNRM) de Météo-France,
    La Météo marocaine,
    La Société Météorologique du Canada.

Durée du projet
La durée de ce projet est de 3 ans (2002-2004) .

Résultats attendus
Partant d’un codage des résultats en mois (ou saison), "sec(he)", "normal(e)" ou "humide", les résultats escomptés consistent à atteindre un score moyen de bonne prévision de :
    50 % au niveau mensuel,
    60 % au niveau saisonnier.
Pour cela, il s’agit de mettre au point un système opérationnel de prévisions comprenant les outils suivants :
    Une approche de prévision statistique utilisant comme prédicteur la température de surface des océans Atlantique et Pacifique (région équatoriale),
    Une version du modèle Arpège-climat de Météo-France, exploitée en temps réel sur le site de l’INM,
    Une approche de prévision par adaptation statistique des résultats du modèle Arpège-climat de Météo-France à la Tunisie.

Actions en cours
    La recherche d’un indice plus représentatif des précipitations des différentes régions pluviométriques de la Tunisie,
    Une évaluation complète du potentiel de prédictibilité des prévisions statistiques sur notre pays en utilisant de nouveau prédicteurs,
    La mise en œuvre de prévisions par adaptation statistique des résultats du modèle "Arpege-climat de Météo-France".



Copyright INM - 2003