Changement Climatique

Nous n'avons trouvé aucun résultat pour votre requête

Présentation Changement Climatique

Le changement climatique est un défi de premier degré pour la zone méditerranéenne et la Tunisie. Par souci d’élaborer des stratégies d’adaptation à ces changements il faut disposer de projections sur des bases scientifiques et d’évaluer les tendances futures du climat. L’INM en tant qu’une institution chargée de l’étude du climat et de l’évaluation du climat futur à la base des scénarios du Projet EURO-CORDEX, une sélection de 14 Modèles climatiques régionaux a été retenue pour deux paramètres, la température et les précipitations. Les horizons temporels sont:

  • 2050 : la période considérée est 2021-2050
  • 2100 : la période considérée est 2070-2099

Les évolutions de température et de cumul des précipitations ont été élaborées pour deux scénarios d’émissions (le scenario moyen RCP4.5 et le scénario pessimiste RCP8.5). En ce qui concerne les projections des indices des extrêmes climatiques, elles ont été réalisées pour le scénario pessimiste RCP8.5. La résolution spatiale des modèles est de 12.5Km.

Dans ces projections l’approche multi-modèle a été adopté en utilisant les sorties de 14 modèles numériques. L’approche se base sur l’utilisation des résultats de plusieurs modèles afin d’élaborer des projections climatiques. Cette méthode prend en compte l'incertitude sur la structure des différents modèles, c'est-à-dire sur la paramétrisation des différents processus physiques et dynamique, ce qui minimise l’incertitude envers les résultats des modèles tout en sachant qu’il est impossible qu'un seul modèle soit suffisant pour rendre compte de l'ensemble des situations.

La validité et la légitimité scientifique des modèles numériques de climat et de leurs prévisions des changements climatiques sont basées sur les confrontations entre les simulations et les données d’observation. Pour la validation une longue série fiable des données observées est indispensable. Nous avons utilisé les séries de la banque de données de l’INM (depuis 1950) pour la validation des différents modèles utilisés.

De plus, les sorties des modèles climatiques régionaux présentent un biais. Pour pouvoir utiliser ces sorties, une correction du biais est indispensable. Les séries d’observation de l’INM ont été utilisées pour effectuer les corrections par la méthode de quantile-quantile.

ACTUALITÉS

pluie novembre fr 2022
Troisième mois de novembre le plus chaud depuis 1950

Le mois de novembre 2022 a été marqué par des températures élevées  et le retour de la pluie après un mois d’octobre sec. La… Lire
pluie octobre 2022 fr
     Durant le mois d’octobre 2022, la moyenne de la température des 27 stations principales du réseau d’Observation de l’I.N.M a été de 23.3°C et elle a dépassé la normale (1991-2… Lire
pollution 2022
Les mesures quotidiennes du satellite Sentinel-5P concernant la concentration des polluants atmosphériques en Tunisie ont montré les résultats suivants:

Pour le mois de novembre 2… Lire
temperature été fr 2022
L'été 2022 a été marqué par une hausse remarquable et exceptionnelle de la température sur la plupart des régions du pays , en particulier au cours du mois de juin, qui s'est class… Lire